Foire aux questions (FAQ)

Electricité

  • Combien d'électricité un foyer moyen consomme-t-il?

    La Commission fédérale de l’électricité (ElCom) a déterminé différentes catégories de consommateurs pour les ménages suisses :

    • Logement de 2 pièces avec cuisinière électrique : 1'600 kWh/an (catégorie H1)
    • Logement de 4 pièces avec cuisinière électrique : 2'500 kWh/an (catégorie H2)
    • Logement de 4 pièces avec cuisinière et chauffe-eau électriques : 4’500 kWh/an (catégorie H3)
    • Logement de 5 pièces avec cuisinière électrique et sèche-linge (sans chauffe-eau électrique) : 4’500 kWh/an (catégorie H4)
    • Maison individuelle de 5 pièces avec cuisinière électrique, chauffe-eau électrique et sèche-linge : 7’500 kWh/an (catégorie H5)
    • Maison individuelle de 5 pièces avec cuisinière électrique, chauffe-eau électrique, sèche-linge et chauffage électrique à résistance : 25’000 kWh/an (catégorie H6)
    • Maison individuelle de 5 pièces avec cuisinière électrique, chauffe-eau électrique, sèche-linge et pompe à chaleur de 5 kW pour le chauffage: 13’000 kWh/an (catégorie H7)
  • Quels sont les différents produits d'électricité proposés par Groupe E

    Groupe E propose à ses clients par défaut le produit PLUS, une électricité d’origine 100% renouvelable produite majoritairement dans la région. Vous pouvez alternativement opter pour STAR, une électricité d’origine 100% renouvelable, produite dans le respect de critères écologiques encore plus exigeants (label naturemade Star) ou BASIC, un courant issu majoritairement de sources non renouvelables. Le tarif d’électricité (simple, double, …) est déterminé par votre type d’installation.

  • Puis-je recevoir les documents relatifs à mon produit d'électricité?

    La description des produits ainsi que les conditions générales (CG) sont consultables sur le site Internet de Groupe E à l’adresse http://www.groupe-e.ch/electricite. Ces documents peuvent aussi être téléchargés au format PDF pour être imprimés.

  • Quelles sont mes factures ouvertes?

    Pour connaître le statut de vos factures, connectez-vous à notre espace clients particuliers my.groupe-e.ch.

  • Est-il possible de recevoir ma facture par email au lieu du document papier?

    En vous connectant à notre espace client particuliers my.groupe-e.ch, vous pouvez modifier le mode d’envoi de votre facture et la recevoir par PDF par email. Pour ceci, activez la fonction sous « Gérer mes données client »

  • Comment relevez-vous mon compteur d'électricité?

    Périodiquement, nos releveurs parcourent le réseau de distribution pour lire les index de compteur d'électricité et ainsi permettre, par différence avec le relevé précédent, de déterminer votre consommation d'énergie électrique exprimée en kilowattheure (kWh).

    Si nous n'avons pas pu accéder à votre compteur d'électricité pour effectuer le relevé, nous déposons une carte dans votre boîte aux lettres afin que vous puissiez nous communiquer les index de votre compteur.

  • Comment puis-je vous transmettre les index relevés sur mon compteur?

    Vous pouvez le faire directement et simplement par l’intermédiaire de l’espace clients particuliers my.groupe-e.ch. Pour ceci, rendez-vous sous « Relever mon compteur d’électricité ».

  • Comment déterminez-vous le montant de mes acomptes?

    Le système estime des acomptes sur la base de la dernière consommation annuelle ou sur la consommation du locataire précédent lors d'un emménagement.

    Exemple :

    Consommation de 2000 kWh pour une période de 350 j. facturés :

    • 2000 kWh / 350 j. = 5.71 kWh par jour
    • 5.71 kWh x 365 j. = 2085 kWh pour une année
    • 2085 kWh x tarif appliqué + montant de base = CHF 553.85
    • Calcul acompte : CHF 553.85 / 4 = CHF 139.00 par trimestre
  • Pourquoi ma consommation annuelle est-elle supérieure à celle de l'année précédente?

    Les raisons de cette variation peuvent être multiples. Les plus fréquentes sont:

    • un changement dans les habitudes de consommation (plus ou moins d'occupants, plus ou moins de présence au domicile, etc.)
    • l'installation de nouveaux appareils électriques (par exemple piscine, jacuzzi, système de chauffage, radiateur d'appoint, système de repassage avec station, etc.)
    • une année plus froide, un hiver plus rigoureux

    Pour comparer l’évolution de votre consommation électrique, vous pouvez vous rendre sur l’espace clients particuliers my.groupe-e.ch dans la rubrique « Voir ma consommation ».

  • Pour toute autre question?

    Vous pouvez vous rendre sur votre espace clients particuliers my.groupe-e.ch

    ou contacter notre service clients:

Gaz Naturel

  • Comment trouver le Gaz Naturel?

    La sismologie permet de rechercher les gisements de gaz jusqu’à plusieurs kilomètres de profondeur et estimer leur importance. Des capteurs (sismographes) enregistrent la vitesse de propagation d’ondes de choc produites artificiellement, réfléchies différemment selon les couches géologiques. Les données mesurées fournissent des indications sur la structure sous-terraine.
    La pression d’extraction est ramenée à celle prévue pour le transport du Gaz Naturel injecté dans le gazoduc. L’extraction est plus complexe et nécessite plus de moyens lorsqu’il s’agit de gisements offshores. Il faut alors utiliser, en fonction de la profondeur de l’eau et des conditions locales, des navires et des plates-formes de forage.

  • Est-ce que la chaudière peut aussi brûler du Biogaz?

    Le biogaz injecté dans le réseau par Groupe E Celsius dans les conduites est presque totalement identique au gaz naturel. Les chaudières à gaz peuvent utiliser du biogaz sans adaptation de l’installation. Les directives relatives au réseau gazier suisse sont établies par la SSIGE (Société suisse de l’industrie du gaz et des eaux). Ces directives prévoient également l’injection de biogaz dans la conduite de Gaz Naturel. Le réseau de Gaz Naturel contient donc déjà du biogaz.

    Il ne faut pas confondre le biogaz de Groupe E Celsius avec le biogaz agricole produit avec des déchets organiques issus de l’exploitation agricole qui est généralement destiné à être brûlé dans une centrale de chaleur force permettant de produire de l’électricité et de la chaleur. 

  • Est-ce que le chauffage au gaz est approprié lors d'une rénovation?

    De nombreux propriétaires choisissent le gaz car l’investissement est faible et les coûts d’exploitation peu élevés. La flexibilité et le confort sont aussi des critères important lors du choix de ce fluide en cas de rénovation.

  • Que signifie "technique de condensation"?

    La technique à condensation est une technique qui permet de transformer dans un échangeur de chaleur la vapeur d’eau contenue dans le Gaz Naturel en chaleur utile (chaleur ambiante et eau chaude sanitaire).
    La chaudière est uniquement exploitée à la température nécessaire pour couvrir les besoins momentanés en chaleur. 

  • Suis-je obligé de remplacer ma vieille chaudière à gaz?

    Il n’y a aucune obligation. Mais les chaudières à gaz modernes qui bénéficient de la technique de condensation et d’un préchauffage de l’air de combustion ont un rendement jusqu’à 25% plus élevé que les chaudières basse température. 

  • Quels sont les fabricants de chaudières?

     

    • Elco propose des chaudières de sol et murales d'une taille compacte allant de 1 à 1900 kW de puissance.
    • Tobler, en plus des produits de la marque Junkers, offre un service complet et des contrats d'entretien.
    • Hoval: choix restreint de chaudières au sol mais des solutions solaire + gaz très intéressantes.
    • Vaillant, en plus de ses chaudières murales et de sol produit, également des pompes à chaleur au Gaz Naturel.
    • MHG, à côté de ses chaudières murales, propose également un système de pompe à chaleur air-air couplée avec une chaudière au gaz pour les périodes les plus froides.
    • Buderus, malgré sa petite gamme de chaudières, est recommandé par plusieurs installateurs pour la qualité de ses produits.
    • Viessmann propose un grand nombre de systèmes au gaz et a l'exclusivité du système de couplage chaleur-force avec un moteur Stirling.
    • Weishaupt a plusieurs chaudières de sol et murales.
    • Cipag vend plusieurs chaudières de sol et murales.
  • Comment choisir sa chaudière?

    Pour obtenir l'installation la plus adaptée à vos besoins, adressez-vous en premier lieu à votre installateur-chauffagiste qui sera le plus à même de vous conseiller le bon produit. Les installateurs ont généralement leurs marques favorites et sur lesquelles leur personnel est formé. Toutes les installations liées au Gaz Naturel doivent être effectuées uniquement par Groupe E Celsius ou par des installateurs agréés.

  • Comment utiliser et entretenir une gazinière?

    Voici quelques informations résumées. De plus amples informations sont disponibles auprès des fabricants des cuisines à gaz.

    • Utiliser des casseroles en acier inoxydable, à double ou mieux, triple fond avec un bon rendement thermique
    • Adapter la taille de la casserole au diamètre du feu
    • Ne pas utiliser le four de la cuisinière à gaz comme chauffage !
    • Une fois la cuisine terminée, ne pas oublier de fermer le gaz : les robinets de feu vif et le robinet central.
    • Nettoyer la gazinière à l’aide d’une éponge non abrasive et avec des produits adaptés au matériau de l’appareil.
    • Sauf indication contraire par le fabricant, démonter les brûleurs de la gazinière et les laver à l’eau savonneuse ou au vinaigre blanc, à la main. Pour un entretien optimal, il faut régulièrement retirer la grille et démonter les brûleurs, afin d'éviter leur encrassement et assurer un fonctionnement optimal.
    • Les grilles peuvent être nettoyées sans effort en les laissant tremper dans un bain de vinaigre, de bicarbonate et de sel.
    • Le support en émail ne nécessite qu'un coup d'éponge imbibée d'eau et de savon de Marseille ou de liquide vaisselle.
    • Faire des services réguliers
  • Comment choisir l'appareil de cuisson?

    Vous trouverez toutes les informations sur la page « Utilisation ».

  • Je souhaite installer une cuisinière à gaz, comment procéder?

    En premier lieu, vous devez vous assurer que vous êtes bien raccordé au Gaz Naturel. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à nous contacter par email ou par téléphone au 000.000.00.00. Ensuite, vous devez vérifier que votre gazinière soit équipée des systèmes de sécurités coupe-feu requis (thermocouples).
    Concernant l’installation jusqu’au compteur Groupe E Celsius. Depuis le compteur un installateur  agréés SSIGE peut effectuer la pose.  

  • Quels sont les divers éléments de la facture?

    Pour plus d’informations veuillez consulter la page explicative ici

  • Est-ce que la taxe CO2 est soumise à la TVA?

    Oui. La TVA calculée sur la taxe CO2 n’est pas remboursée.

  • Remboursement de la taxe sur le CO2

    Toute entreprise qui achète des combustibles fossiles est automatiquement soumise à la taxe sur le CO2. Les entreprises exemptées ont la possibilité de demander le remboursement de la taxe auprès de l’Administration fédérale des douanes. (Source OFEV)

  • Exemption de la taxe sur le CO2 pour les entreprises

    Les entreprises consommant beaucoup d'énergie peuvent se faire exempter de la taxe sur le CO2. En contrepartie, elles doivent s’engager à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et participer au système d'échange de quotas d'émission. Les gros consommateurs doivent pouvoir prouver qu’ils respectent les exigences légales et que les objectifs fixés par la Confédération sont atteints. (Source OFEV)

  • Est-ce que la taxe CO2 est également prélevée sur le Biogaz?

    Non, car le biogaz est une énergie renouvelable et non fossile.

  • Est-ce que je peux éviter de payer la taxe CO2?

    Non. Tous les combustibles fossiles sont soumis à la taxe dès leur importation en Suisse. La taxe est répercutée 1:1 sur le client.
    Il est également impossible de refuser de payer la taxe car elle fait partie intégrante de la facture. 

  • Redistribution de la taxe CO2

    Environ deux tiers du produit de la taxe sur le CO2 sont redistribués à la population et aux entreprises par le biais des assurances-maladies et des caisses de compensation AVS. Le tiers restant, mais au maximum 300 millions de francs, est affecté au Programme Bâtiments pour promouvoir des mesures destinées à réduire les émissions de CO2, telles que les assainissements énergétiques et le recours aux énergies renouvelables. En outre, 25 millions de francs sont utilisés pour alimenter le fonds de technologie. (Source OFEV)

  • Quand la taxe sur le CO2 a-t-elle été mise en place?

    Depuis le 1er Janvier 2008, la Confédération Suisse a mis en place une taxe incitative prélevée sur les combustibles fossiles. Il s’agit d’un des principaux instruments dont la Suisse dispose pour atteindre les objectifs pour la protection du climat : la réduction des émissions de gaz à effet de serre en Suisse d'au moins 20% d'ici 2020 par rapport au niveau de 1990. Depuis 2014, elle se monte à 60 francs par tonne de CO2 et sera augmentée à 84 francs par tonne de CO2 à partir du 1er janvier 2016. La taxe sur le CO2 est indiquée sur la facture. (Source OFEV)

  • Est-ce que les prix du Gaz Naturel chuteront une fois le marché ouvert?

    En Suisse, les prix devraient à peine être modifiés en cas d’ouverture du marché car toutes les entreprises de distribution gazières achètent le Gaz Naturel auprès d’un nombre restreint de producteurs ou d’entreprises commerciales à l’étranger. De plus, le Gaz Naturel est en forte compétition avec les énergies renouvelables ainsi que d’autres combustibles comme le bois. Une augmentation de prix dégraderait la compétitivité du fluide. 

  • Pourquoi le prix du gaz est-il indexé sur le prix du pétrole?

    Le prix du gaz est de moins en moins indexé sur le prix du pétrole. Il existe maintenant un marché dédié.  

  • Est-ce que le gaz est une énergie appropriée aux exigences Minergie?

    Les constructions Minergie sont idéalement compatibles avec le Gaz Naturel, surtout quand la quantité supplémentaire d’électricité nécessaire pour l’aération contrôlée est produite au moyen de Gaz Naturel, ou que l’on utilise une autre solution écologique comme l’énergie solaire. 

  • Est-ce que des contrôles réguliers sont effectués?

    Le réseau gazier de Groupe E Celsius est contrôlé chaque année avec des appareils détecteurs, tronçon par tronçon, à pied ou en véhicules spécialement équipés. Les installations à proximité et à l'intérieur des bâtiments sont, quant à elles, contrôlées par des tests de pression dans les conduites pour en vérifier l'étanchéité. Les installateurs de chaudières doivent également suivre une formation certifiée par la Société Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux pour leurs activités avec le Gaz Naturel.  A la moindre alerte, nos équipes mobilisables 24/24h se déplacent et sont capables d'intervenir dans un délai très court, ce qui a permis de n’avoir comptabilisé aucun accident jusqu’à à ce jour.

  • Le Gaz Naturel est-il sûr?

    Le Gaz Naturel est une des sources d'énergie les plus sûres qui soient. Sur le réseau de Groupe E Celsius, plus de 4000 clients, y compris des écoles, des hôpitaux, des commerces et des grandes entreprises, l’utilisent tous les jours.
    Il n’est pas toxique. Il est plus léger que l’air et ne s’enflamme pas facilement. La limite explosive se situe à une saturation entre 5 et 15 %. En dehors de cette limite, il y a soit pas assez d’oxygène, soit trop de gaz pour une explosion. Il est facile à détecter dans l’air à des concentrations inférieures à 1 % car on y ajoute du tétrahydrothiophène.

  • Pendant combien de temps y'aura-t-il encore du Gaz Naturel?

    Par rapport à la consommation actuelle, les estimations les plus prudentes estiment que les réserves de gaz suffiraient à répondre aux besoins de consommation de gaz naturel pendant environ 63 ans et les plus optimistes pour encore 130 ans. Les réserves de gaz naturel fluctuent donc en fonction de la disponibilité des moyens techniques permettant leur exploitation et du prix marché du GN.

    Les plus grandes réserves de Gaz Naturel au monde se trouvent dans la région de l’ancienne Union soviétique. Environ la moitié des ressources mondiales y est stockée.

    Avec le biogaz et le méthane synthétique, les réserves deviennent infinies. 

  • Quels sont les dangers du gaz de schiste?

    Le gaz de schiste est actuellement au confluent des préoccupations géopolitiques et environnementales. Voici quelques dangers mais cette liste n’est pas exhaustive.

    La faible densité d'hydrocarbures impose un grand nombre de puits à la faible durée de vie. Ils doivent reposer sur des sols bétonnés ou goudronnés reliés au réseau routier et un gazoduc pour transporter le fluide. Chaque exploitation occuperait donc une surface moyenne de 3,6 ha alors que les gisements de gaz sont relativement petits. Environ 50 puits seraient nécessaires pour produire autant de combustible qu’un seul puits en mer du Nord ! L’exploitation du gaz de schiste pourrait donc provoquer une fragmentation des paysages.
    Pour un forage il faut environ 20 millions de litres d’eau, ce qui équivaut la consommation quotidienne d'environ 100.000 habitants !

    Il y a un grand risque de pollution des sous-sols lors de l’injection du liquide de forage. Les nappes phréatiques auraient déjà été contaminées. La technique de forage profond semble encore mal maîtrisée et les conséquences géologiques ne sont pas encore connues. De plus, il y aurait des fuites de méthane (CH4) qui est un gaz avec un effet de serre très élevé.

    Groupe E Celsius ne distribue pas ce genre de gaz.

  • Est-ce que ce type de forages est autorisé en Suisse?

    Le gaz de schiste est beaucoup utilisé aux USA. En Europe, son exploitation est à l'état de projet. En Suisse, aucune autorisation n’a été accordée actuellement. Si des forages devaient être effectués, la fracturation « à l’Américaine » serait exclue. 

  • Qu'est-ce que le fracking?

    Le gaz de schiste est emprisonné dans de l’argile compacte et imperméable (trop dense pour un puit classique). La fracturation hydraulique ou fracking est la fissuration massive de cette roche par injection de liquide sous pression. Ce liquide, qui empêche la fermeture des fissures une fois la pression redescendue, est en général de l’eau additionnée de matériaux durs (sable ou microbilles de céramique) ainsi que des détergents ou autres additifs.

    Comme les hydrocarbures sont piégés dans la roche organisée en feuillets, le forage s’effectue horizontalement, très profondément (entre 1'000 et 3'000 mètres), en général sous les nappes phréatiques. 

  • Le Gaz Naturel est-il vraiment plus propre que le pétrole?

    Le Gaz Naturel est la plus propre des sources d’énergies fossiles. Il émet moins de CO2, moins de polluants et de particules fines que les autres combustibles et n’a quasiment pas d’odeur. Le Gaz Naturel est par conséquent l’énergie de transition idéale.

  • Qu'est-ce que le gaz butane ou le gaz propane?

    Le gaz de pétrole liquéfié (ou GPL en France et LPG dans les autres pays francophones) est un mélange d'hydrocarbures légers (essentiellement du propane et du butane). Le LPG est extrait à 40% du pétrole brut par raffinage et à 60% du Gaz Naturel par condensation. Il est plus lourd que l’air et stocké en bouteilles, bombonnes ou citernes.

  • Le Gaz Naturel permet-il de réaliser des économies d'énergie?

    Oui, le Gaz Naturel permet de réaliser des économies financières importantes. Ses qualités de combustion et sa pureté énergétique permettent d’économiser jusqu’à 20% d’énergie. De plus, il se combine facilement avec diverses énergies renouvelables.

  • Pourquoi le gaz a-t-il une forte odeur?

    Depuis le XIXe siècle, début de l’exploitation du gaz par l’homme, le problème de la détection de fuites de gaz s’est posé. Le Gaz Naturel est dangereux pour l’être humain en raison des risques d’asphyxie et d’explosion.  Car il Mais il n’a pas d’odeur. Or c’est justement l’odeur qui permet de le détecter. Ainsi, depuis le début de la commercialisation de gaz à usage domestique, après la Seconde Guerre mondiale, des molécules odorantes sont introduites dans le mélange. Ce fut d’abord du mercaptan, ou méthanethiol, qui a été utilisé pour son odeur caractéristique de chou pourri. Aujourd’hui, il n’est plus utilisé en raison de ses propriétés corrosives qui dégradaient les conduites de gaz et de son odeur malgré tout trop désagréable. Il a été remplacé par le tétrahydrothiophène ou THT, un composé liquide chimiquement très stable.

  • Le Gaz Naturel présente-t-il un danger d'explosion?

    Les normes de sécurité ont été fixées pour les appareils à gaz et les installations de gaz combustible à l’intérieur des bâtiments et des habitations ainsi que leurs annexes. Groupe E Celsius peut se targuer de n’avoir eu aucun accident jusqu’à ce jour.

    Les accidents dus au Gaz Naturel sont très rares. Contrairement aux gaz propane ou butane stockés généralement dans des bonbonnes (alimentant une cuisinière, un grill ou des bonbonnes de Camping gaz), le gaz naturel est plus léger que l’air et se dissipe très rapidement lors d’une fuite. Le gaz de propane ou de butane étant plus lourd que l’air va lors d’une fuite s’accumuler au sol, c’est la raison pour laquelle il est fortement déconseillé de garder ces bonbonnes à la cave.

    Avec la stratégie de transition énergétique, le Gaz Naturel apparaît même comme l’énergie de remplacement la plus sûre et la plus efficiente.

Biogaz

  • Est-ce qu'une taxe CO2 est prélevée sur le Biogaz?

    Non, car le biogaz pur est considéré comme une énergie renouvelable. Si la consommation de Biogaz ne représente qu’une partie de la consommation totale de gaz, la taxe n’est perçue que pour la part de Gaz Naturel. 

  • Pourquoi le Biogaz est-il plus cher que le Gaz Naturel?

    Comme le Biogaz est produit localement, en Suisse, les coûts de fabrication sont plus élevés. 

  • Qui peut commander du Biogaz?

    Tous les clients Groupe E Celsius consommant du Gaz Naturel peuvent commander totalement ou en partie du Biogaz.

    Tous les citoyens désirant compenser une partie de leurs émissions de CO2 tout en favorisant la production locale d’une énergie renouvelable neutre en CO2.

  • Où est produit le Biogaz fourni par Groupe E Celsius?

    Le biogaz est produit à la STEP des Neigles à Fribourg. Il est issu de la fermentation des boues d’épurations récupérées des eaux usées. De leur décomposition et fermentation résulte du biogaz qui est ensuite traité pour atteindre les mêmes propriétés que celles du Gaz Naturel mais tout en étant neutre en CO2.
    Comme le biogaz est issu de la fermentation de déchets et de sous-produits biogènes (déchets verts ou boues d’épuration, p. ex.), sa production n’entre jamais en concurrence avec les cultures vivrières.

  • Est-ce que je reçois réellement du Biogaz à la sortie de ma conduite et pas le voisin qui se chauffe au Gaz Naturel?

    Le Biogaz et le Gaz Naturel sont injectés dans le même réseau et mélangés. Il s’agit du même principe que le courant électrique écologique. Les clients commandent une certaine quantité de Biogaz qui est produite à un certain endroit. Ce Biogaz est ensuite injecté dans le réseau de Gaz Naturel. Plus il y aura de clients achetant du Biogaz, plus il sera fabriqué. La quantité de biogaz commandée sera injectée dans le réseau de Gaz Naturel par Groupe E Celsius. Les clients achetant du Biogaz bénéficient d’une plus-value écologique mais reçoivent le même mélange que le voisin qui ne consomme que du Gaz Naturel. La Direction générale des douanes suisses (DGD) surveille le bilan des quantités par le biais d'un service de clearing. La correction des données est très importante pour des raisons fiscales.

  • Quelle est la différence entre le Biogaz et le Gaz Naturel?

    Les deux fluides sont identiques. Ils ont les mêmes propriétés physiques et la même qualité. Pourtant, leur fabrication est totalement différente. Le Gaz Naturel est une énergie fossile, créée il y a des millions d’années. Le Biogaz, quant à lui, est fabriqué aujourd’hui à partir de matières organiques. On le définit comme neutre en CO2 car l'absorption de ce dernier par les plantes a lieu pour ainsi dire en même temps que les émissions proprement dites.

  • Quels sont les avantages du Biogaz?

    Les avantages sont les mêmes que le Gaz Naturel.

    Contrairement à l'utilisation d'autres énergies renouvelables, le biogaz ne nécessite pas d'investissements supplémentaires. Il est acheminé dans les mêmes conduites de transport et de distribution que le Gaz Naturel.

  • Qu'est-ce que le Biogaz?

    Le Biogaz est issu de la fermentation des boues d’épurations récupérées des eaux usées. De leur  décomposition et fermentation résulte du biogaz qui est ensuite traité pour atteindre les mêmes propriétés que celles du Gaz Naturel mais tout en étant neutre en CO2. Il s’agit d’une énergie renouvelable, exempte de CO2, qui améliore sensiblement le bilan écologique. Ce biogaz est ensuite injecté à hauteur d’environ 8 GWh dans le réseau de gaz et peut être consommé sans aucune modification de la chaudière pour la production de chaleur, les processus industriels ou encore comme carburant.

Chauffage à distance

  • En tant que propriétaire du bien immobilier raccordé au CAD, puis-je répercuter les factures payées à Groupe E Celsius au titre des frais de chauffage issus du CAD sur mes locataires?

    En principe oui. Ces frais constituent des dépenses effectives pour le chauffage et l'eau chaude obtenus auprès d'une centrale située hors de l'immeuble prévues dans le droit du bail (code des obligations et ordonnance sur le bail à loyer). Ces frais peuvent entrer en ligne de compte comme frais accessoires à la charge du locataire. Il appartient au propriétaire d’en prévoir les modalités conformément aux règles applicables en matière de bail. Les conditions générales (CG) pour la fourniture de chaleur font foi.

    Plus d’informations et CG ici.

    N’hésitez pas à nous contacter par email ou par téléphone au 026 352 53 17.

  • Comment procéder pour se raccorder au réseau CAD?

    Premièrement, vérifier auprès de Groupe E Celsius si le bien immobilier se trouve dans une zone actuellement ou prochainement desservie par un CAD. Ensuite, procéder à l’évaluation des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire. Enfin, une proposition de contrat adaptée à ces besoins pourra être proposée par Groupe E Celsius.

  • Que dois-je payer pour le raccordement de mon bien immobilier au CAD?

    Groupe E Celsius finance tous les équipements jusqu’à l’échangeur de chaleur (sous-station) inclus. La contribution de raccordement payée par le client couvre une partie des coûts spécifiques du raccordement. Les transformations effectuées sur le bien immobilier après l’installation de l’échangeur de chaleur sont à la charge du client. Celles-ci dépendent de son type d’installation.

  • Que faire en cas de panne des installations de chauffage?

    Lors d’une panne, deux sources / types de problèmes doivent être différenciés.

    1. Problèmes sur la partie primaire (la chaleur n’arrive pas jusqu’à votre sous-station) ? : contacter Groupe E Entretec SA qui s’occupe du dépannage, sans frais pour le client :

      Groupe E Entretec SA
      Route du Madelain 4
      1753 Matran
      T 026 466 70 80
      F 026 466 71 00
      www.entretec.ch
       
    2. Problèmes (hydrauliques) sur la partie secondaire ? : contacter le chauffagiste.

    Les frais de réparation sont à la charge du client. Les installations de production de chaleur sont en permanence surveillées à distance. En cas de panne, le système centralisé retransmet automatiquement des alarmes à la société d’entretien qui se chargera de rétablir le bon fonctionnement de la production de chaleur. En cas d’erreur d’appréciation par le client (demande d’intervention de Groupe E Celsius pour un problème sur le circuit du client) les frais liés à l’intervention seront à sa charge.

  • Qu’en est-il de la maintenance des installations?

    Groupe E Celsius est seul responsable de toute la maintenance des installations depuis la production de chaleur, du réseau CAD et de la distribution jusqu’à l’échangeur. La maintenance est actuellement confiée à la société du Groupe, Groupe E Entretec SA. La maintenance du réseau secondaire appartenant au client reste à sa charge.

  • Comment régler mon chauffage?

    Lorsque la sous-station est intégrée dans le même tableau électrique que la partie primaire, un terminal de commande commun permet le réglage du chauffage secondaire. Lors de la mise en service tous les paramètres de fonctionnement automatique sont réglés avec Groupe E Celsius. Des modifications des paramètres sont ensuite possibles sur demande.

  • Qu’est-ce qu’une sous-station?

    La sous-station c’est l’interface entre le CAD et votre réseau interne de chauffage (y compris eau chaude sanitaire). Font partie de la sous-station, l’échangeur de chaleur, les vannes, les sondes, le compteur et les pompes.

  • La chaudière, la citerne, le brûleur etc., sont-ils encore utiles après le raccordement au CAD?

    Non. Le fonctionnement du CAD permet de remplacer la production individuelle de chaleur par une solution centralisée. De ce fait, vous n’avez plus besoin de votre chaudière, citerne, brûleur, etc.

     

  • Quelle est la source d’énergie utilisée par les installations de production de Groupe E?

    Groupe E Celsius cherche toujours à produire de l’énergie d’une façon durable selon les disponibilités aux alentours du réseau CAD. L’énergie peut provenir de sources telles que la combustion de copeaux de bois de la région, la récupération de chaleur industrielle, des Couplage Chaleur Force (CCF), des pompes à chaleur. 

  • Quels sont les avantages du CAD?

     

    • Une énergie écologique et respectueuse de l’environnement
    • Le confort : Groupe E Celsius gère la fourniture de la chaleur en tout temps (production, distribution, entretien et dépannage 7/24) avec une facture unique.
    • Groupe E Celsius prend à sa charge les risques liés aux installations de production et d’acheminement de la chaleur jusqu’à la sous-station.
  • Comment se passe la facturation de la consommation?

    Groupe E Celsius gère la facturation de ses prestations. Le prix est facturé, en ct/kWh, au preneur de chaleur (client). Cela inclus :

    • Le coût de production et de distribution primaire de la chaleur
    • Les coûts de la maintenance des installations
    • La chaleur effectivement consommée.

    Cette tarification permet de garantir la disponibilité de la chaleur et la qualité du service 365 jours/an.

  • Quelles sont les modalités contractuelles de fourniture de chaleur?

    Pour bénéficier de la chaleur et des services liés à sa fourniture, vous devez en principe être au bénéfice d’un contrat de fourniture de chaleur avec Groupe E Celsius. Ce contrat règle les aspects essentiels de la fourniture de chaleur par Groupe E Celsius et les droits et obligations respectifs des parties. Le contrat de fourniture de chaleur est conclu uniquement avec le propriétaire ou le gérant du bien immobilier alimenté.

  • Qui est propriétaire des installations?

    Les installations qui partent depuis la sous-station pour se déployer à l’intérieur du bien immobilier afin de répartir la chaleur, sont des parties intégrantes du bien immobilier et appartiennent au propriétaire de celui-ci.

    La centrale, l’ensemble des conduites et la sous-station constituent le réseau primaire. Groupe E en est l’unique propriétaire. Il finance et entretient l’ensemble de ses installations. Etant donné que certains des équipements de Groupe E Celsius sont durablement rattachés au fonds ou au bien immobilier du propriétaire, celui-ci doit accorder à Groupe E Celsius les droits permettant de distinguer les propriétés respectives des différentes installations selon les exigences légales (servitudes du Code civil).

  • Comment est-ce que la chaleur va de la centrale au bien immobilier?

    La chaleur est produite dans une centrale disposant de systèmes à base d’énergies renouvelables. La chaleur est distribuée par la circulation d’eau chaude dans des conduites à distance placées en fouilles. Un réseau de fibres optiques pour la gestion de données à distance est également intégré dans ces fouilles. La sous-station installée au sein du bien immobilier à chauffer (en général dans la chaufferie) permet le raccordement de l’installation de chauffage de l’immeuble au réseau CAD par un échangeur de chaleur.

  • En quoi consiste le chauffage à distance ou contracting?

    Le chauffage à distance (CAD) consiste à approvisionner en chaleur et en eau chaude sanitaire, un ensemble de biens immobiliers (commune, quartier d’habitations, industries, etc.) d’une manière respectueuse de l’environnement et du bilan énergétique. Le contracting est une offre globale de services qui permet d’acquérir une prestation énergétique sur mesure. Tous les aspects liés à cette prestation sont gérés par Groupe E Celsius et ses éventuels sous-traitants.

Gaz naturel carburant

  • Les moteurs à Gaz Naturel conviennent-ils également aux utilisateurs professionnels et aux poids lourds?

    Oui. Ils bénéficient ainsi d’un prix réduit pour le carburant et, d’autre part, d’une meilleure image de marque pour leur entreprise.

    1. Les utilisateurs professionnels qui emploient des véhicules à Gaz Naturel principalement dans le trafic régional et local.
    2. Les poids lourds et les bus. En règle générale, il s’agit de moteurs techniquement optimalisés pour fonctionner avec le Gaz Naturel.

    Où puis-je trouver plus d’informations sur les voitures à gaz ?

    Plus d’informations sous :

    • www.erdgasfahren.ch

     

    • www.vehiculeagaz.ch


    La majorité des questions-réponses ci-dessus sont tirés de ce site.

    Quels sont les véhicules disponibles sur le marché ?

    • Liste des véhicules de tourisme et utilitaires offerts sur le marché suisse disponible en annexe et sur le site 

    www.vehiculeagaz.ch

  • Faut-il effectuer des services plus fréquents pour les véhicules à Gaz Naturel?

    Non, ils doivent être révisés et entretenus aux mêmes intervalles que les véhicules essence ou diesel, selon les indications du fabricant. Le contrôle de l’installation à Gaz Naturel peut être effectué dans le cadre d’un service annuel normal. Ne pas oublier : le fait d’avoir deux réservoirs sous la même trappe ne signifie pas un double coût de maintenance.

  • Les véhicules à Gaz Naturel sont-ils autorisés dans les garages souterrains et les parkings couverts?

    Oui, les véhicules à Gaz Naturel sont autorisés à entrer dans les espaces fermés. L’interdiction concerne uniquement les véhicules circulant au GPL car sa forme liquide et gazeuse, plus lourde que l’air, augmente le risque d’incendie.

  • Est-ce que les réservoirs à gaz vont alourdir la voiture?

    Les réservoirs sont en général fabriqués en matériaux composites et sont donc léger et résistants. La performance et la sécurité lors du freinage ne sont pas prétéritées.

  • Les véhicules à Gaz Naturel sont-ils fiables?

    Les réservoirs des véhicules à Gaz Naturel sont totalement fiables. Des tests de collision ont démontré qu'ils sont nettement plus sûrs que les réservoirs à essence grâce à leurs dispositifs de sécurité qui, en cas de rupture de conduite ou d’incendie, permettent d’interrompre les fuites de gaz ou de stopper une éventuelle surpression dans le réservoir. La précision de ces techniques permet d'exclure l'éclatement d'un réservoir sous pression. En effet, bien qu’il soit soumis à une pression de 200 bar, le réservoir est l’élément le plus stable du véhicule. Le contrôle de sécurité prescrit une pression d’éclatement de 600 bar – une valeur nettement supérieure à la pression engendrée lors d’une collision ou d’un incendie. De plus, des soupapes de sécurité supplémentaires permettent, en cas d’accident, d’évacuer le gaz de manière ciblée ou de le brûler s’il est exposé à de trop hautes températures. 

  • Quelle est l’autonomie d’un véhicule à gaz?

    Le double réservoir gaz et essence des voitures bivalentes ont une autonomie comparable à une voiture diesel. Elles peuvent atteindre jusqu’à 1000 km sans être ravitaillés en carburant.
    Les voitures monovalentes (beaucoup plus rares) n’ont qu’un réservoir à gaz. Généralement, elles peuvent parcourir entre 200 et 600 km (ce qui est égal à la distance Bâle-Chiasso retour).

  • Quel est le temps nécessaire pour faire le plein?

    Il faut environ 2-3 minutes selon le type de véhicule. Aux stations de remplissage publiques, le Gaz Naturel/biogaz est mesuré en kilogramme. Un kilogramme contient autant d’énergie que 1.47 litre d’essence et un peu plus d’énergie que 1.3 litre de diesel.

  • Quel est le réseau de stations-services?

    Près de 140 stations, dont 37 en Suisse romande, soit en moyenne 1 station tous les 15km sur les axes principaux. Des stations de remplissage supplémentaires seront mises progressivement en place dans les zones de rayonnement des grands axes de communication.
    Applications iPhone et Androïd de géolocalisation téléchargeables gratuitement sous « Faire le plein au Gaz Naturel ».

    Lien sur la carte des stations-services : http://www.vehiculeagaz.ch/faire-le-plein/carte-des-stations-de-remplissage/

  • Quelle est la différence entre le GNC et le GPL?

    Le GNC (Gaz Naturel comprimé ou Gaz Naturel carburant) est le «gaz», qui chauffe les bâtiments et alimente les cuisinières. Le GPL (gaz de pétrole liquéfié) est un mélange de propane et de butane en proportions variables servi à la pompe de station-service sous forme liquide alors que le GNC est vendu sous forme gazeuse. Les propriétés physiques des deux fluides sont totalement différentes.

  • Où trouver un véhicule à gaz?

    Chaque concessionnaire qui a des véhicules à Gaz Naturel dans son programme de vente peut les commander et vous les livrer. Groupe E Celsius a conclu des partenariats avec certains garages qui peuvent offrir une subvention spéciale supplémentaire.

  • Quel est le prix d’une voiture à gaz?

    Ces véhicules sont en général plus chers que les autres. Diverses primes sont offertes à l’achat d’un véhicule à gaz :

    • Subvention spéciale de GE Celsius
    • Subventions des gaziers romands à l'achat d'un véhicule GNC
    • Réduction fiscale sur le véhicule selon les cantons (VaudFribourg)
    • Rabais offerts par certaines compagnies d’assurances : de 10% à 30%

    Finalement, le Gaz Naturel coûte moins cher que l’essence, ce qui offre un retour sur investissement intéressant.

  • Quelles sont les réels avantages écologiques d’un véhicule à gaz?

    Les véhicules à Gaz Naturel/biogaz produisent entre 60% et 95% de polluants de moins que les véhicules traditionnels.

    En Suisse, bien que l’industrie gazière se soit engagée à distribuer un carburant contenant au min. 10% de biogaz (mix 90/10), elle offre depuis 2007 un mélange qui se compose en moyenne à 80% de Gaz Naturel et 20% de biogaz (mix 80/20), permettant de réduire les émissions de CO2 de 40% par rapport à l’essence.

    • 100% de Gaz Naturel : 25% de réduction des émissions CO2
    • 90% Gaz Naturel - 10% biogaz : 33% de réduction des émissions CO2
    • 80% Gaz Naturel - 20% biogaz : 40% de réduction des émissions CO2
    • 100% de biogaz : carburant neutre en CO2