Le lac de la Gruyère abaissé de manière exceptionnelle à l’automne 2022

Groupe E réalisera des travaux d’entretien et de maintenance sur la galerie et les conduites forcées qui acheminent l’eau du barrage de Rossens vers la centrale hydroélectrique d’Hauterive durant l’automne 2022. Ces opérations nécessiteront l’abaissement du lac de la Gruyère de 7,5 mètres par rapport à sa cote habituelle en cette période de l’année. En informant bien à l’avance, Groupe E entend faciliter l’organisation des usagers.

Afin d’effectuer des travaux sur la galerie et les conduites forcées reliant le barrage de Rossens et la centrale d’Hauterive, Groupe E devra abaisser progressivement le niveau du lac de la Gruyère qui passera de 674 mètres sur mer (msm) le 13 septembre 2022 à 666.5 msm le 13 octobre (à titre de comparaison, l’île d’Ogoz est accessible à pied lorsque le niveau du lac se situe aux alentours de 668 msm). Les travaux pourront alors commencer; ils se termineront un mois plus tard, permettant la reprise du turbinage le 15 novembre, alors que le lac aura retrouvé son niveau habituel. 
 
Trois types de travaux sont planifiés:

-    Après avoir arrêté les groupes de production d’Hauterive, Groupe E procèdera à la vidange et à l’inspection de la galerie longue de 6 km qui amène l’eau du lac de la Gruyère à la centrale d’Hauterive, ainsi qu’à l’inspection de la cheminée d’équilibre et de différentes vannes. Ces contrôles sont effectués tous les dix ans. 
-    Dans le même temps, Groupe E renouvellera la protection anticorrosion de deux des conduites forcées à l’entrée de la centrale. Ces travaux doivent être effectués tous les 30 à 40 ans afin de protéger l’intérieur des conduites des effets de la corrosion et assurer l’exploitation des installations en toute sécurité. 
-    En parallèle, des travaux seront réalisés sur l’une des conduites forcées pour renforcer la fourniture en eau potable des communes de la région.

Approvisionnement en électricité assuré

La période choisie pour l’abaissement du lac permet de réduire au minimum l’impact sur les activités touristiques et de loisirs sur et aux alentours du lac de la Gruyère, tout en ménageant également celui sur l’environnement. En outre, la régularité et la bonne prévisibilité des apports d’eau enregistrés habituellement à cette période permettent de mitiger le risque les déversements, synonymes de pertes de production d’électricité renouvelable. A noter que l’approvisionnement en électricité est assuré durant toute la durée d’arrêt de la centrale d’Hauterive grâce à la production des autres ouvrages de Groupe E ainsi qu’à l’achat d’électricité sur le marché. 

Niveau du lac sur le site internet

Initialement prévus en septembre 2021, ces travaux – qui visent à assurer la sécurité des biens et des personnes, entre autre à l’aval des aménagements – ont été reportés afin de mieux tenir compte des besoins des usagers du lac. En communiquant aujourd’hui déjà les opérations planifiées pour l’automne 2022, Groupe E souhaite faciliter l’organisation des usagers du lac, tout en respectant les exigences légales auxquelles l’exploitation des ouvrages hydroélectriques est soumise. Les Communes ainsi que les associations et les entreprises dont les activités sont en lien avec le lac de la Gruyère ont été informées en début de semaine lors d’une séance. Des annonces dans la Feuille officielle ainsi que diverses actions de communication sont prévues au fil des mois à venir. A noter que Groupe publie des prévisions à 4 jours du niveau du lac de la Gruyère sur son site internet à l’adresse https://www.groupe-e.ch/fr/univers-groupe-e/niveau-lacs/gruyere

Abaissement du lac de Schiffenen

Groupe E doit également effectuer des travaux de maintenance au niveau du barrage de Schiffenen. Des analyses sont en cours afin de définir la période des travaux et les éventuels impacts sur le niveau du lac, qui seront communiqués d’ici la fin de l’année.