Chaleur

La majeure partie de la chaleur produite et distribuée par Groupe E Celsius est générée de manière durable, notamment grâce à l’utilisation de bois provenant de la région pour alimenter les centrales de chauffage à distance.

Chauffage à distance

Le chauffage à distance (CAD) consiste à approvisionner en chaleur un ensemble de bâtiments (communes, quartiers d’habitations, industries, etc.) d’une manière respectueuse de l’environnement et du bilan énergétique.

En règle générale, la chaleur est produite par une chaudière à bois (plaquettes) et par une chaudière d’appoint au gaz naturel ou au mazout si le gaz n’est pas disponible. La chaudière de base à bois correspond généralement à 80% de l'énergie produite.

La distribution de chaleur est réalisée par la circulation d’eau chaude dans des conduites à distance placées en fouille. Une sous-station permet le raccordement de l’installation de chauffage de l’immeuble au réseau CAD par un échangeur de chaleur.

 

Nos projets de chauffages à distance

Propriétaire d’une quarantaine de chauffages à distance, Groupe E Celsius développe en continu ses réseaux, soit en construisant de nouvelles installations, soit en étendant les réseaux existants.

  • CAD VEVEY

    Groupe E Celsius construit un chauffage à distance au nord de la ville de Vevey, dans le quartier de Gilamont. La nouvelle installation produira chaque année 15'000'000 kilowattheures de chaleur, soit suffisamment pour chauffer 1'500 ménages. Elle sera alimentée par des copeaux de bois provenant des forêts de la région. En valorisant une énergie locale et renouvelable, elle évitera le rejet de 3'000 tonnes de CO2 par année.

    3,5 kilomètres de conduites

    La pose des conduites pour le nouveau réseau de chauffage à distance a commencé en juin 2016. Construit en trois étapes s’échelonnant jusqu’en 2018, le réseau atteindra à terme une longueur de 3,5 km et s’étendra jusqu’au centre-ville. La construction de la centrale de chauffe a démarré en automne 2016 à Gilamont.

    Livraison de chaleur à partir de l’automne 2017

    Le chauffage à distance fournira de la chaleur à de nombreux immeubles communaux et propriétés privées. Elle alimentera notamment les deux tours de Gilamont, la salle de concert du Rocking Chair ou le musée Chaplin’s World à Corsier-sur-Vevey. Les premiers clients se verront livrer de la chaleur à partir du mois d’octobre 2017.

    Des plans d’eau pour les amphibiens

    La Ville réalisera des mesures d’accompagnement en faveur de l’environnement : par quelques aménagements simples de plans d’eau temporaires, il sera possible de renforcer la valeur du site au niveau de la biodiversité, en particulier pour les amphibiens.

    Grâce à son engagement dans le cadre du projet de chauffage à distance, la Ville de Vevey a reçu la plus haute distinction des Cités de l’énergie, l’European EnergyAward®GOLD. Ce prix récompense les meilleurs élèves européens en matière de politique énergétique.

  • CAD VALBROYE

    A Granges-près-Marnand, sur la commune de Valbroye, Groupe E Celsius construit un chauffage à distance fonctionnant avec du bois de la région. L’installation distribuera 2 GWh de chaleur par année, soit l’équivalent de la consommation de 120 ménages. Les travaux ont commencé en février 2016 et devraient s’achever vers la fin 2018.

  • Extension FRICAD

    FRICAD est le plus important réseau de chauffage à distance du canton de Fribourg. Construit en 2002, il utilise principalement la chaleur produite par SAIDEF, l’usine de valorisation thermique des déchets à Posieux. La première partie du réseau dessert l'Agroscope de Posieux et l'Institut agricole de Grangeneuve (IAG).

    Lors d’une première étape d’extension en 2009, Groupe E a mis en service une boucle alimentant des bâtiments situés entre Posieux et Villars-sur-Glâne, notamment l’Hôpital fribourgeois – site de Fribourg – et Cremo SA.

    Une livraison de chaleur plus fiable

    Depuis 2014, FRICAD fait l’objet d’extensions continues. Aujourd’hui, plusieurs centrales de chauffe en Ville de Fribourg, à Villars-sur-Glâne, Givisiez et Granges-Paccot font partie du réseau. Cette interconnexion des chauffages à distance permet d’augmenter la fiabilité de la livraison et d’utiliser les énergies à disposition de manière optimale.

    Aujourd’hui, FRICAD totalise 61 kilomètres de conduites et distribue 9000 GWh de chaleur par année.

  • Extension ROMCAD

    Mis en service à la fin 2004, ROMCAD est composé d’une centrale de chauffe abritant une chaudière à bois de forêt 1'000 kW et une chaudière à gaz de 1'250 kW ainsi que d’un réseau de chauffage à distance alimentant 51 sous-stations situées dans des bâtiments communaux et scolaires, le centre de production Nestlé Nespresso SA, une salle de spectacles, l'hôpital fribourgeois et l'EMS de Billens ainsi que des bâtiments industrielles, commerciaux et privés. La Corporation forestière intercantonale Farzin-Glâne Nord assure l’alimentation en bois du silo.

    Une demande croissante

    Le réseau CAD est en constante extension depuis 2004 grâce à la politique énergétique durable de la commune de Romont, qui a obtenu pour ses efforts le label « Cité de l’énergie ». Par ailleurs, un agrandissement de la centrale de chauffage du BICUBIC sera mis à l'enquête en été 2017 pour assurer la croissance de fourniture de chaleur. Ces deux prochaines années, la ville de Romont comptera plus de 60 raccordements au chauffage à distance.

    En automne 2016, les travaux de construction en vue du raccordement de l’intra-muros de Romont ont débuté. Groupe E Celsius emploie la technologie du forage dirigé pour raccorder le château en passant sous les fondations. L’école primaire, la cure Catholique et le Vitro-musée Suisse bénéficieront également d’une livraison de chaleur.

Gaz naturel

Le gaz naturel

Le gaz naturel est issu de la transformation naturelle de matières organiques durant plusieurs millions d’années. Il est ensuite distribué aux consommateurs sans avoir subi de transformation majeure après son extraction, ce qui en fait le combustible fossile le plus respectueux de l’environnement.

Le gaz naturel est un combustible qui provient des profondeurs de la terre. Il est composé à plus de 90 % de méthane (CH4), il est incolore et inodore; c’est l’hydrocarbure le plus simple qui existe dans la nature et est extrait par forage.

Comme il n’y a pas de gisement en Suisse, le gaz naturel est importé : 43% de l’Union Européenne, 22% de la Russie, 21% de la Norvège et 14% d’autres pays.

Le gaz naturel est transporté et distribué aux consommateurs par des gazoducs souterrains. Il n’y a donc pas de transport routier par camion. Les conduites sont invisibles et ménagent autant l'environnement que le paysage.

Nos projets

Nos projets

Freiné par le contexte politique et légal privilégiant les énergies renouvelables, le gaz naturel joue néanmoins un rôle d’énergie de transition dans le cadre du tournant énergétique. Dans des situations particulières, il peut représenter une alternative pragmatique et efficace au chauffage à distance.

  • Bourg de Gruyères

    Les travaux en vue du raccordement du bourg de Gruyères au réseau de gaz naturel ont débuté en mars 2017. Grâce à la technologie du forage dirigé, Groupe E Celsius peut ceinturer toute la cité et installer une conduite à gaz circulaire de près d’un kilomètre de long sans engendrer des nuisances pour les habitants et les touristes.

     

    Dérogation à la loi cantonale sur l’énergie

    La commune de Gruyères a obtenu une dérogation à la loi cantonale sur l’énergie pour le raccordement au réseau de gaz naturel. Cette loi oblige les collectivités publiques à favoriser les énergies renouvelables, mais le bourg de Gruyères ne se prête ni aux fouilles nécessaires à l’installation de conduites de chauffage à distance ni aux forages géothermiques. La commune déterminera dans sa planification énergétique d’autres secteurs plus favorables à l’installation de chauffages fonctionnant avec des sources renouvelables.

     

    Avantages pour habitants, commerçants et restaurateurs

    Groupe E Celsius débute les travaux afin de raccorder le bourg de Gruyères à son réseau de gaz naturel. Ce raccordement permettra aux habitants, restaurateurs et commerçants de se passer de leurs chaudières à mazout souvent vétustes. La commune baissera ainsi de 25% ses émissions de CO2 par rapport à la situation actuelle. Autre avantage : la limitation du trafic des camions-citernes à l’intérieur de la cité, dont l’accès est en principe réservé aux piétons.